Le rouge-gorge, petit mais costaud !

Avez-vous un rouge-gorge qui a élu domicile chez vous ? Ce petit coquin avec sa gorge orangée n’est pas plus grand qu’un moineau, il pèse 16 grammes en moyenne, et a une particularité : il ne supporte pas que ses congénères empiètent sur son territoire ! Pour défendre son royaume, il peut combattre jusqu’à la mort !

17f0911b

Pour marquer, défendre et protéger son territoire, il chante sans cesse pendant toute l’année, toutefois moins en été, le summum étant le printemps pour saluer le retour de la belle saison. Le rouge-gorge sait chanter une mélodie d’une finesse rare, donnant l’illusion de la distance alors qu’il est à 2 ou 3 mètres !

La femelle et le mâle sont en tout point pareils ce qui les rend difficiles à distinguer. Comme la mésange bleue, la mésange charbonionnière, et la mésange huppée le rouge-gorge est un sédentaire. Il hiverne où il a établi son domicile. L’oiseau aime s’installer dans les arbres et les buissons et les arbres fruitiers. Si cet animal aime la nature, il accepte également l’hospitalité d’un nichoir.

Un ami des jardins

Le rouge-gorge se nourrit essentiellement d’insectes, de larves, de vers, de mille-pattes, araignées, cloportes, papillons, chenilles, perce-oreilles, fourmis mais aussi de limaces et d’escargots. C’est donc, en plus d’être un adorable oiseau, un excellent prédateur des nuisibles du jardin !

L’été, son régime alimentaire est agrémenté de baies comme des mûres, des framboises, des fruits de sureau. Si sa familiarité avec les hommes est légendaire elle est loin d’être désintéréssée. En effet, le rouge gorge sait très bien que là où le jardinier bêche, les vers de terre ne sont pas loin !

Comme il chasse essentiellement à terre, il est très souvent la proie des chats ! Si vous leur donnez à manger, veillez donc à bien éloigner minet de la mangeoire !

Son nid et ses petits

La femelle rouge-gorge construit un nid en dôme fait de mousse, lichens, feuilles, poils et plumes, bien caché dans la végétation dense ou au sol dans un trou. Elle peut pondre 2 à 7 œufs blancs tachetés de rouge. L’incubation, faite par la femelle nourrie par le mâle, dure 11 à 14 jours. Le bébé rouge-gorge ne met que 10 jours à prendre son poids adulte et quitte le nid au bout de 12 à 15 jours. Il est autonome en 3 semaines. La femelle peut avoir 2 voire 3 couvées par an.

Ah comme je les aime ces petites bêtes ! Pourvu qu’elles restent en pleine forme !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s